Accueil Lexique marketing et publicité Lexique du Publicitor Reason-why

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Révisez les concepts-clés de la publicité et suivez les dernières tendances de la publicité et de la communication avec le Lexique indexé du Publicitor 8e édition !
Chaque définition propose des renvois complémentaires aux pages du Publicitor 8e édition.


Reason-why

Ce sont la ou les raisons qui rendent crédibles la promesse de la marque. On dit aussi support de la promesse ou justificatif ou reason to believe. Exemple. : le bifidus actif est la reason-why de la promesse « facilite le transit » d’Activia de Danone. Une reason-why peut être totalement rationnelle comme ci-dessus ou en appeler au subjectif ou à l’irrationnel, et même être le fruit de tout un raisonnement. Exemple. : le Crédit agricole est plus légitime pour nous proposer une « relation durable » parce qu’il a un réseau de proximité ancré dans le paysage français.

Voir Publicitor 8e édition, p. 179.

VIP Zone de Publicitor

Le saviez-vous ?

Le site mercator-publicitor.fr propose de nombreuses ressources numériques (fiches de révision, Boîte à outils, quiz corrigés et commentés). Vous disposez d’une des dernières éditions de Publicitor ? Inscrivez-vous à la VIP Zone de ce livre pour en bénéficier !

Mots-clés : définitions marketing (2)

  • La bataille de la publicité se gagnera grâce à la data

    Analyse de Fred Cavazza sur son blog, à l’occasion de dmexco, événement international dédié au marketing digital (septembre 2017).
    De l’importance du data management "pour ne pas se faire saucissonner par les GAFAMI" (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft" dans la guerre de l’achat programmatique.

  • Intellience artificielle, relation client et services

    En 2017, l’intelligence artificielle a quitté la 3e dimension pour rejoindre la réalité terrestre. Quelles sont ses nouvelles applications dans le parcours client et l’optimisation de services : synthèse des dernières tendances sur le Hub du Groupe La Poste.

  • Smart data : au-delà du diplôme, il faut chasser les "intérêts adjacents"

    « Au-delà du diplôme, il faut chasser les "intérêts adjacents" : un diplômé de Télécom passionné de photographie, un MBA de l’INSEAD qui serait passé par l’École nationale des chartes. En effet, ce qui fait la valeur du candidat dans le métier du data, c’est la diversité de son expérience. C’est l’intelligence de son patchwork intellectuel. Cela ne passera jamais par une seule école, voire un seul pays. »
    Georges-Edouard Dias, Quantstreams.

    Et vous, comment dénichez-vous vos plus beaux trophées ?

    Lire l’interview